En France, tous les certificats médicaux de décès sont remplis par des médecins.

La quantité d’informations rapportées est importante puisque le nombre moyen de causes de décès mentionnées par certificat est de 3,4.

Certains médecins certifient régulièrement des décès et d’autres beaucoup plus rarement.

L’origine des médecins certificateurs est très variable : hospitaliers, généralistes, médecins d’état civil… (26 % des décès surviennent à domicile et 74 % dans des établissements dont 58 % dans des hôpitaux).

Caractéristiques principales d’une bonne certification

La formation des médecins à la certification est donc essentielle. Une vaste étude européenne sur les processus d’amélioration de la qualité et de la comparabilité des données de mortalité a abouti à des recommandations précises agréées par tous les Etats membres. Le rapport de cette étude est disponible ici.

La certification électronique

Depuis quelques années, la certification électronique permet d’améliorer la qualité de la certification certification mais surtout le délai de transmission des données médicales en connectant directement la source de l’information (le médecin) et le centre de traitement des données, le CépiDc.